Rando vélo autonome

Rando vélo : Aix-les-Bains – Lyon par la ViaRhôna – Introduction

Découvrez ma dernière rando vélo de cyclo-campeur ! Nouvelle destination, autres compagnons de voyage, nouvelles conditions… Beaucoup de changement !

De nouveaux compagnons de jeu

Je suis parti en Ardèche, dans le Médoc et en Bourgogne avec mon pote Marc. ça se passe bien à chaque fois. Malheureusement, il a moins de disponibilités que moi et il me faudra attendre l’année prochaine pour repartir ensemble.

Pour assouvir ma soif de voyage, je me suis donc tourné vers deux amis de promo de l’Institut d’Urbanisme de Lyon. Après un long voyage en Asie du Sud-Est, Damien est en manque de vie au grand air ! Maxime, quant à lui, est moins fan de camping mais le projet l’attire. Je vais pouvoir tenir mon rythme moyen d’une rando vélo annuelle !

Destination : l’Ardèche ? Non, plutôt la Savoie et le Dauphiné !

En guise de destination, ma première proposition aura bien sûr été le plateau sud-ardéchois… J’aime vraiment cette région. Qui plus est, la météo y est généralement clémente. Et j’ai bien envie de suivre l’avancement de la réalisation de la voie verte des Gorges de l’Ardèche (apparemment officiellement dénommée « Via Ardèche », désormais). Avouons que la carte fait envie :

La Via Ardèche Gropierres - Ruoms - Voguë avance et j'ai bien envie de m'en rendre compte depuis mon vélo ! (image du site http://pontdarc-ardeche.fr)
La Via Ardèche Gropierres – Ruoms – Voguë avance et j’ai bien envie de m’en rendre compte depuis mon vélo ! (image du site http://pontdarc-ardeche.fr)

Après de nombreuses recherches Internet, je me rends à l’évidence. Je n’ai trouvé aucune solution facile et peu chère pour éviter le dénivelé entre la vallée du Rhône et le Plateau. Maxime n’ayant pas fait beaucoup de vélo, il est plus prudent d’envisager un itinéraire moins vallonné.

L’alternative sera vite trouvée : la ViaRhôna entre Genève et Lyon.

La ViaRhôna entre Belley et Lyon. Un parcours qui a l'air pas mal non plus, non ?! (photo affichée depuis http://www.frankrijk.nl)
La ViaRhôna entre Belley et Lyon. Un parcours qui a l’air pas mal non plus, non ?! (photo affichée depuis http://www.frankrijk.nl)

En fonction des capacités physiques des uns et des autres, du temps disponible et des trains acceptant les vélos, le choix se restreint. Le départ se fera d’Aix-les-Bains. On contournera le lac du Bourget par le nord pour rejoindre la véloroute voie verte à Chanaz (environs de Culloz). On suivra ensuite cet itinéraire européen (EuroVelo17) jusqu’à Lyon.

Le type de rando

Au gré de la préparation, on réalise que pour Maxime, dormir en camping est acceptable mais que le camping sauvage est rédhibitoire. Il faut dès lors trouver des établissements ouverts à cette période. Il faudra également qu’ils soient situés, autant que faire se peut, sur l’itinéraire lui-même.

En fonction de ces contraintes, nous prévoyons environ 25 km par demi-journée soit un total de 175 km. On vérifie l’ouverture des campings en conséquence. Enfin, les réchauds sont du voyage pour les repas du soir même si on ne s’interdit pas de se payer à manger !

C’est donc un nouveau type de rando vélo qui se dessine pour moi et j’ai hâte d’y être même si seulement deux mois se sont écoulés depuis la dernière en Bourgogne.

Un deux-roues non motorisé équipé d'un ordinateur vélo sur un chemin en pleine Nature (photo MrsBrown - domaine public)
A moi le grand air et, de nouveau, le plaisir de la rando vélo ! (photo MrsBrown – domaine public)

A vous de choisir !

Maintenant que le cadre est posé, c’est vous qui choisissez ! Option 1 : vous suivez le résumé et découvrez au fur et à mesure, les plaisirs et les difficultés de l’exercice. Option 2 : vous vous intéressez essentiellement aux éléments factuels. Dans ce cas, je vous donne mes avis sur les prestations achetées pendant ce voyage : train, réparateur de vélo, campings…

Et si vous souhaitez laisser un commentaire, n’hésitez pas !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *