Geek et carto

Bon plan – Un « GPS Nature » sur son smartphone

Vous souhaitez disposer d’un GPS de randonnée ? Plutôt qu’un appareil à 100€ ou plus, j’ai un bon plan à proposer : votre smartphone !

Préambule

Comme pour l’ensemble des articles de ce blog, je n’ai eu aucun contact d’aucune sorte avec les marques éventuellement citées. Le cas échéant, j’ai acheté sur fonds propres les produits et services utilisés.  

Un GPS de randonnée ? Pour quoi faire ?!

Comme moi, vous effectuez peut-être occasionnellement des sorties Nature et/ou souhaitez collaborer à des projets de cartographie comme openstreetmap.org. Vous vous êtes alors posé la question de l’achat d’un GPS adapté à la randonnée à pieds ou à vélo. Votre cahier des charges : vous permettre de vous repérer sur des cartes adaptées, d’enregistrer l’itinéraire effectué, voire de vérifier pendant votre déplacement que vous suivez bien un itinéraire que vous avez prédéfini.

GPS sur smartphone

A ma connaissance, tous les smartphones disposent d’un GPS intégré. On peut le désactiver en temps normal pour protéger sa vie privée et économiser la batterie mais lors d’un déplacement, quel que soit votre moyen de locomotion, il peut vous permettre d’éviter l’achat d’un appareil GPS spécifique.

Le premier réflexe sera peut-être d’activer Google Maps. Si vous n’avez pas préparé votre itinéraire en téléchargeant les zones dans lesquelles vous allez vous déplacer, mauvaise idée ! Vous devrez activer la fonction « data » de votre téléphone et la consommation d’énergie réduira l’autonomie de l’appareil à peau de chagrin !

Comme on vient de l’évoquer, on peut désormais télécharger des « zones » pour éviter ce désagrément avec Google Maps. Mais pour pouvoir répondre aux besoins de repérage en zone non couverte par la data et/ou en cas de faible autonomie restante, on préférera se tourner vers d’autres applications.

Le smartphone peut être un bon plan pour éviter, entre autre, l'achat d'un GPS Nature... si on réunit quelques conditions.
Le smartphone peut être un bon plan pour éviter, entre autre, l’achat d’un GPS Nature… si on réunit quelques conditions.

GPS : Le besoin initial

En alternative à Google Maps, on trouve Here Maps. L’ancienne branche de Nokia a été cédée au moment du rachat du géant de la téléphonie par Microsoft. Here Maps est désormais la propriété d’un groupement de constructeurs automobiles. L’avantage de l’application, c’est qu’elle permet facilement de conserver les propriétés GPS même hors de la zone de couverture mobile (data). Rien de magique, il suffit de télécharger auparavant les cartes, comme on le fait/faisait avec les GPS classiques. C’est très bien mais ce n’est pas exactement ce dont j’ai besoin !

Pour ma part, pour résumer, le besoin était :

  • Pouvoir me situer même en pleine Nature grâce à des cartes adaptées aux randonnées à pieds ou à vélo – si possible gratuites – et accessibles « hors ligne » sans consommer trop d’énergie
  • Pouvoir suivre des itinéraires que j’aurais tracés au préalable facilement sur un site Internet (quitte à télécharger un fichier GPX depuis un site différent de l’application)

Si vous avez bien suivi, vous aurez compris que ça existe  et que ça n’est ni Google Maps, ni Here Maps !

Une application smartphone qui gagnerait à être plus connue

L’application ViewRanger répond à mon cahier des charges, y compris avec son site Internet. Elle est gratuite, disponible aussi bien sur iOS que sur Android et même sur Kindle Fire (système d’exploitation des appareils Amazon). Si vous possédez une montre Android Wear, vous bénéficierez en plus d’une interface adaptée sur votre poignet.

J’ai installé l’application et me suis créé un compte Internet. Je dispose donc de l’ensemble des fonctionnalités décrites précédemment. J’ai droit aux avantages ciblés : gratuité, faible utilisation de la batterie, fonctionne en mode « hors ligne », etc.

Maintenant qu’on a l’application adaptée, comment garder son smartphone à portée de main lorsqu’on se déplace à vélo ?!

La question du support du smartphone sur le vélo

Pour que le smartphone remplace un GPS, il faut qu’il soit aussi accessible. Je vous propose donc la lecture d’un article centré sur la question du support. Ainsi équipé, vous aurez votre alternative à l’appareil dédié !

Un VTT bien équipé en sortie dans les champs

Un vélo, un smartphone sur son support et on est équipé pour une sortie dans les champs en toute sécurité.

Conclusion

Si vous disposez par ailleurs d’un smartphone, téléchargez une application gratuite comme Viewranger. Pour le coût d’un support de bonne qualité (30 à 35€, attention à bien choisir la dimension de votre support vélo ! Un article est dédié à ce sujet), vous aurez ainsi un « GPS pour vélo » qui consomme peu de batterie et reste lisible même en plein soleil. Si vous avez résolu la question de l’autonomie (je donne des pistes dans cet autre article), vous pourrez même profiter du guidage vocal d’applications comme Géovélo ou Google Maps !

6 thoughts on “Bon plan – Un « GPS Nature » sur son smartphone

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *